Ecrit sous le nom de Fosco Sinibaldi

  • L’homme à la colombe.(1958)

Un cow-boy idéaliste du Texas se cache dans l’édifice des Nations Unies à New York afin d’attirer l’attention sur le peuple américain. Sa blague se transforme petit à petit en prise de position et le cow-boy devient un symbole, porteur d’un message spirituel antimatérialiste.

Fosco Sinibaldi dit Romain Gary , L'homme à la colombe 1958

Fosco Sinibaldi dit Romain Gary , L'homme à la colombe 1958

Publicités
Publié on janvier 30, 2009 at 3:55  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://romaingary.wordpress.com/resume/ecrit-sous-le-nom-de-fosco-sinibaldi/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :